TOUS EN ASSEMBLEE GENERALE LE 18 SEPTEMBRE

TOUS EN ASSEMBLEE GENERALE LE 18 SEPTEMBRE

POUR PASSER A L'ACTION

TOUS EN ASSEMBLEE GENERALE

LE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 

A LA BOURSE DU TRAVAIL

Souvenez-vous, à notre initiative, la CGT Animateurs avait appelé à un mouvement de grève le 12 Novembre 2013.Cet appel à l’action avait été décidé démocratiquement lors d’une assemblée générale qui avait réuni de nombreux animateurs (trices) à la Bourse du travail.

L’UNSA Animation nous avait rejoint dans cette grève pour imposer un rapport de force sans précédent (près de 90% de grévistes, 520 écoles sans service périscolaire et ARE).

L’unité syndicale et la mobilisation de l’ensemble des personnels d’animation ont abouti :

  • à la création de 300 postes budgétaires de titulaires. (150 en échelle 4 par voie de concours et 150 à l’échelle 3),
  • une prime d’exercice de mission de 65 Euros net pour les agents titulaires et non-titulaires (contractuels),
  • 10 points d’indice supplémentaire pour les RPA soit 45 Euros net,
  • une heure supplémentaire payée par semaine pour les vacataires dans le cadre de l’ARE,
  • embauche d’agents spécialisés (AREMS) en nombre insuffisant: c’est un premier recul de la Ville de Paris. Refus total et non négociable d’exercer la tâche d’hygiène corporelle des enfants par les personnels d’animation. 

Depuis, les deux organisations syndicales représentatives des personnels d’animation ont entamé des négociations avec la Mairie de Paris pour interpeller celle-ci sur nos conditions de travail, le manque de création de postes budgétaires à temps plein, les salaires, les primes, les formations diplômantes, les dérives administratives et le statut des animateurs (trices).

A ce stade de la négociation, la Ville de Paris a annoncé la création de 940 postes budgétaires sur deux ans (titularisations et contractualisations).Cependant nous ne connaissons pas encore le nombre exact de créations de postes de titulaires ou de contractuels.  

Combien de postes à temps complet seront-ils réellement créés ?...

Il faut donc analyser cette avancée avec prudence.

D‘autant que de nombreux postes de vacataires seront supprimés dès la rentrée. A cela s’ajoute le départ à la retraite de nombreux titulaires tandis que d’autres collègues ont choisi de quitter la DASCO.

Pour autant, si nous avons enregistré des avancées significatives grâce à l’efficacité syndicale, l’unité, et les récentes luttes des personnels d’animation, il reste de nombreux problèmes à résoudre.

Seule la satisfaction de l’ensemble de nos revendications permettra d’améliorer la qualité du service public auquel la CGT et les agents sont attachés.

Nous voulons ainsi faire aboutir nos revendications :

  • en priorité des titularisations au sein de la filière d’animation en homologie avec la territoriale.
  • un agent de change par école avec CAP petite enfance sur l’ensemble des services péri et   extra-scolaire.
  • une IAT2 minimum à 100 Euros net
  • une prime d’exercice de mission à 120 Euros net
  • 1 REV par école
  • revalorisation des primes des REV
  • une prime BCD/EPL à 100 Euros net
  • reconnaissance des temps de préparation payés en heures supplémentaires ou en journées de repos compensateur : 2 fois une 1h30 de 13h30 à 15h les mardis et vendredis
  • un plan de formation ambitieux avec des diplômes d’état (BPJEPS, DEJEPS, etc…)

C’est pourquoi , nous appelons l’ensemble des personnels d’animation à participer à une assemblée générale pour nous donner les moyens de faire aboutir toutes nos revendications.

Ensemble et nombreux, nous pourrons décider avec vous  de l’action  à engager. 

TOUS EN ASSEMBLEE GENERALE

LE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014

A LA BOURSE DU TRAVAIL DE 14h à16h

Salle Eugène Varlin

3 rue du Château d’eau 75010 PARIS - M° République

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 25 août 2014  |  Dernière mise a jour 29 août 2014