Préavis de grève Le mardi 29 novembre 2016

préavis de grève

Le 29 novembre 2016
Tous les personnels de la Fonction Publique
(Etat, Territoriale, Hospitalière)
sont appelés à se mobiliser pour faire
entendre et gagner leurs revendications

SALAIRE

De 2010 à la mi-2016, le point d’indice qui sert au calcul de la
rémunération des fonctionnaires a été gelé. Ce gel représente entre 8 et
10% de perte de pouvoir d’achat en 5 ans.

De ce fait, l’Etat a économisé 7 milliards d’euros depuis 2010.

La réponse de l’Etat aux Fonctionnaires c’est + 0,6 % en juillet 2016 et + 0,6 % en février 2017, c’est une
provocation !

Dans le même temps, il impose PPCR, la maire de Paris, bonne élève le met en place, c’est donc pour
les personnels une baisse d’échelon, un rallongement des carrières, pour certains une casse de leur
statut spécifique pour pas grand-chose de plus en matière d’augmentation réelle puisque les quelques
points d’indice vont s’étaler sur 3 à 4 ans.

La maire de Paris, refuse même de renégocier les ratios promus/promouvables alors qu’avec PPCR
c’est une baisse du nombre de promus pour les années 2017 et 2018.

A présent, c’est le régime indemnitaire qui est attaqué avec la mise en oeuvre d’un nouveau dispositif
appelé RIFSEEP. Un véritable outil pour une politique d’individualisation et de mise en concurrence des
agents avec toujours le même objectif diminuer la masse salariale... La maire de Paris le met à l’essai
dès le 1er janvier 2017 à la DAC pour l’appliquer à l’ensemble des personnels au 1er janvier 2018 !

Temps de travail et organisation du travail

Suite au rapport Laurent, c’est partout une remise en cause de la RTT, des congés, des fériés…
A la Mairie de Paris, c’est bien une réorganisation rampante qui se met en place (fusion de Directions,
redéploiement de personnels, mise en place d’organisations du travail en supprimant des niveaux de
sujétions)… Pour 2017 c’est 253 suppressions de postes…

C’est aussi un plan de privatisations : passage au privé du stationnement et des pans entiers de la DPA…

STATUT

La maire de Paris en supprimant la commune de Paris, le département de Paris
et reprenant des compétences de la Préfecture est bien dans la ligne politique
gouvernementale de casse du statut de la Fonction Publique…

29 novembre 2016

Journée de mobilisation

FONCTION PUBLIQUE

Contre toutes ces attaques l’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
appelle tous les personnels titulaires et non titulaires à un rassemblement

à 9h place de l’Hôtel de Ville
et ensuite dès midi au rassemblement au Ministère de la Fonction
Publique sur l’esplanade du Musée d’Orsay.

L’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens a déposé un préavis de grève sur :

  • L’ouverture de négociations sur les ratios promus/promouvables pour aller au 100 %
  • L’arrêt des privatisations
  • L’arrêt des suppressions et redéploiements d’emplois et la création réelle de postes supplémentaires
  • La titularisation des précaires…

L’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens est solidaire du préavis de grève
national à l’appel de CGT, FAFP, FSU, SUD pour faire entendre nos revendications :

  •  L’augmentation significative des salaires, les mesures de rattrapage des pertes accumulées depuis l’année 2010.
  •  La poursuite de la politique de transfert prime/points pour en finir avec les indemnités constituant des compléments de salaire, comme le RIFSEEP, instaurant l’inégalité de traitement entre les agents.
  • La revalorisation des filières et des corps à prédominance féminine afin d’appliquer le principe : « un salaire égal pour un travail de valeur égale ».
  • L’amélioration des conditions de travail et de l’organisation du temps de travail qui pourraient être mises en cause dans lesLe renforcement du statut général des fonctionnaires, de leurs statuts particuliers, des droits et des garanties collectives des personnels.
  • Le renforcement des garanties aux usagers d’un service public de pleine compétence et de proximité sur l’ensemble du territoire national, y compris en Outre-Mer.
  • L’octroi des moyens budgétaires nécessaires à l’accomplissement des missions publiques dans les trois versants de la Fonction Publique avec les créations d’emplois statutaires nécessaires, de nouvelles mesures visant à la résorption de toutes les formes de précarité, des crédits de fonctionnement et d’investissement à la hauteur des besoins.
  • La fin de la précarisation des emplois publics par un plan de titularisations.

En l’état actuel, les projets de lois de finances et de financement de la sécurité sociale
2017 restent marqués par l’austérité budgétaire, la poursuite des suppressions
d’emplois, de nouvelles et conséquentes amputations de crédits, au détriment de la
qualité et du financement de l’action publique et plus particulièrement celle mise en
oeuvre par l’Etat, les collectivités territoriales et les hôpitaux.

 

Lien sur fichier en PDF: 
 

Mis en ligne le 23 novembre 2016  |  Dernière mise a jour 25 novembre 2016